LA GUERRE DE L'EAU

LA GUERRE DE L'EAU

Pourtant, à ce jour, l’Histoire n’a retenu qu’un seul conflit armé opposant, il y a plus de 4 500 ans, deux puissantes cités de Basse Mésopotamie, Lagash et Umma, pour le contrôle de canaux d’irrigation alimentés par le fleuve Tigre. La situation pourrait malheureusement changer au cours des prochaines décennies tout particulièrement dans les régions déjà soumises à un stress hydrique.

On parle de stress hydrique pour des pays lorsque la disponibilité en eau par an et par habitant est inférieure à 1 700 m3 . Le seuil de pénurie est de 1 000 m3 et celui de « pénurie complète » est en dessous de 500 m3. On prévoit que d’ici 2025, 2.8 milliards de personnes seront soumises à un stress hydrique

Jusqu’à présent, les êtres humains ont eu l’intelligence de partager l’eau et de préférer la paix à la guerre. Néanmoins, les tensions que nous nous observons déjà entre certains pays pour le contrôle ou l’appropriation de cet « or bleu » risquent de s’aggraver davantage, nous rapprochant toujours un peu plus d’un véritable conflit et de ses terribles conséquences.

 

 

Pour plus d'information :http://www.eaudumaroc.com/2018/01/la-guerre-de-leau-aura-t-elle-lieu.html

28.05.2019

water, eau, guerre